Découvrir le Japon

Les images du Musée Ghibli + infos pratiques

28 septembre 2018

Le musée Ghibli est un endroit que je voulais absolument visiter (en témoigne cet article sur le studio et cet autre sur le musée). Aujourd’hui je te propose de m’accompagner dans la visite !

Avec leurs œuvres fortes et emblématiques, le studio Ghibli a autant bercé ma jeunesse que Disney. À mon avis, avec des thématiques toutefois beaucoup plus adultes, et des degrés de lecture différents, permettant aux plus grands comme aux plus petits de les apprécier. Et je ne me suis pas trompée puisque j’y ai croisé des visiteurs de tous âges !

Le musée Ghibli se trouve aux abords de Tokyo. Il faut donc prendre le train une bonne demi-heure avant d’arriver (euh, oui, Tokyo c’est grand). Une fois arrivé, on nous avait conseillé le bus ou un taxi… conseil que nous n’avons pas du tout suivi et je t’encourage à faire de même ! Car l’établissement se trouve très facilement… au fond du parc Inokashira. Un très bel endroit qui ne prend pas beaucoup de temps à être traversé à pied mais offre une magnifique balade entre les arbres, les temples et autours du point d’eau. À l’entrée, tu pourras profiter d’un petit stand pour acheter des dango ou d’autres friandises. Le musée se trouve environ 600 mètres plus loin.

Première surprise : Totoro t’attends à l’entrée ! Vu de l’extérieur, le bâtiment vaut déjà le détour. Nous n’avons pas été autorisé à prendre des photos à l’intérieur du musée donc profite bien de celles-ci :

Rentrons à l’intérieur à présent : le bâtiment est structuré comme un labyrinthe dans lequel le visiteur est invité à se perdre. C’est très romantique… mais c’est surtout façon de parler puisqu’il n’est quand même pas suffisamment grand pour vraiment se perdre ! On prend plaisir à chercher tous les détails rappelant les œuvres du studio et disséminés : un vitrail, une porte… Sont souvent l’occasion de retrouver les scènes de ses films favoris. Même l’ascenseur et les toilettes (re)présentent le studio !

La 1ère salle dans laquelle je pénètre, en descendant le grand escalier après l’entrée, est consacrée à l’histoire des techniques d’animation, au travers de constructions mettant en scène les personnages du studio (Totoro notamment, spécial dédicace Flo !). Jeunes et moins jeunes découvre ainsi comment on réalise l’animation des personnages, les différentes étapes, les trames, etc.

Mais la salle (ou plutôt la suite de pièces) que j’ai le plus appréciée était consacré aux dessins et storyboard originaux du studio. Ceux-ci sont à disposition du public, accrochés au mur ou classés dans des livrets qu’un peut feuilleter. J’ai adoré observer les croquis, les gribouillages, les esquisses, les dessins à l’aquarelle, les personnages à différentes étapes de réflexion ou même, les décors des films, véritables tableaux, magnifiques…

Au premier étage, il reste un dernier endroit à observer… La boutique du musée attend ta visite tout comme le restaurant à l’extérieur (toujours dans l’enceinte du musée). Nous ne nous sommes pas arrêtés au restaurant mais avons fait une halte à la boutique. Juste une halte hein… car les prix des souvenirs sont légèrement exorbitant… J’ai pris deux mini boîtes de tampons Totoro pour moi et ma belle-sœur, un petit porte clé du chat de Kiki, la petite sorcière et une pierre de Laputa (et c’était déjà trop, haha).

Tu veux aller au Musée Ghibli ? Voici les informations pratiques :

Comment acheter ses billets ?

À l’époque, nous avions dû passer par l’agence JTB (la seule habilitée les vendre). Aujourd’hui c’est toujours possible mais contraignant, car il faudra forcément réserver un séjour (avec nuits d’hôtels) ou une journée d’excursion complète. Pas pratique mais alors vraiment pas… À moins d’être fans hardcore, il y beaucoup d’autres choses à faire autour de Tokyo !

En fouillant le web, j’ai découvert une autre alternative : il serait possible passer par le site I-tike (mis en place par les Konbini Lawson, en partenariat avec Ghibli). Merci Japon t’explique ça bien mieux que moi, alors n’hésite pas à faire un tour sur son blog.

En tout cas, bon courage ! Laisse-moi un commentaire pour me dire si tu as réussi, ou si depuis l’écriture de cet article, il existe d’autres méthodes.

Il faudra (dans tous les cas) savoir quel jour tu souhaites aller au Musée (je le rappel, il y a peu de place…). Enfin, penses à réserver au moins 3 mois à l’avance pour être sûr d’avoir ton billet.

Adresse du musée (pour ton GPS) :

1-1-83 Simorenjaku, Mitaka-shi, Tokyo 181-0013 (voir le plan)

À environ 30-40min du centre de Tokyo

À proximité :

En venant du centre de Tokyo, tu peux sortir à la station Kichishō-ji. Cela te permettra de passer par le parc Inokashira, vraiment très joli, avant de rejoindre le musée plus au sud.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply