Billets d'humeur

Je teste : 4 mois de Shiatsu, le massage japonais

22 septembre 2018

Salut ! Aujourd’hui je te parle d’un soin un peu spécial que je connais et dont je profite depuis plusieurs années déjà. J’en connais donc un peu les bienfaits. Mais là j’ai décidé d’intensifier un peu pour étudier les résultats. Je te propose de suivre ça avec moi et de découvrir la pratique du Shiatsu.

Quelques explications d’abord. Qu’est-ce que le shiatsu ? Il s’agit d’une sorte de massage qui se pratique sur futon et habillé. C’est peut-être un détail lorsque qu’on le lit mais en pratique c’est important. Le massage consiste en pression des mains (plat de la main mais on peut aussi appuyer avec les doigts, parfois les coudes ou les genoux) sur l’ensemble du corps et sur les points entre les méridiens. C’est un massage qui a plusieurs bénéfices, entre autres :

  • De détendre les muscles,
  • De rééquilibrer les énergies (en fait « comment fonctionne ton corps » ce n’est pas mystique hein)
  • D’atténuer certaines douleurs (dorsales, articulaires)
  • Etc.

Le genre de chose qui peut facilement influer sur ta qualité de vie, ton sommeil, etc. N’est-ce pas ?

C’est une technique originaire du Japon (mais ouiii tu vois où je veux en venir ?), inspirée de la médecine chinoise (notamment pour ce qui est des méridiens) et qui est encore beaucoup pratiquée aujourd’hui. C’est par ailleurs une discipline réglementée qui, au Japon, donne lieu à diplôme d’Etat (chez nous la reconnaissance avance doucement…). Certains guides conseillent d’ailleurs de tester un shiatsu pendant son voyage au Japon.

Néarmony

Je ne l’ai pas fait car j’ai déjà un super praticien à la maison : Bernard Jacquin qui a fondé sa marque Néarmony en 2014. C’est avec lui que je vais tester 4 mois de shiatsu complet, à raison de deux séances par mois ! J’ai rencontré Bernard l’année de la création de son activité car nous faisons tous deux parties de la même coopérative d’entrepreneurs. Cet article n’est donc pas sponsorisé, mais il est évident que ces séances ont un coût… que nous avons atténué grâce à un échange de services du type Accorderie.

Qu’ai-je voulu faire avec ces séances à la base ? Comme je te l’ai dit plus haut, je connais les bénéfices du Shiatsu depuis plusieurs années. Mais jusqu’à présent, j’appelai Bernard pour deux choses :

  • Au secours Bernard, j’ai mal à dos/aux épaules (j’aime mon travail mais j’avoue qu’il occasionne parfois un peu de stress…)
  • Au secours Bernard, j’ai mes menstrues’ (eh oui ! J’ai des règles très douloureuses et le Shiatsu peut atténuer mes douleurs. Me permettant de prendre moins de médicaments au passage)

Tu l’auras compris, jusque-là le Shiatsu me servait après que le mal ait été fait. Ce qui est contraire à la philosophie du truc… Car on peut atténuer les bobos mais aussi les prévenir… bref avoir une réelle démarche de santé ! Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le Shiatsu n’est pas un massage « bien-être » dans le sens où il n’y a d’huile chaude et que parfois, il peut être un peu douloureux (si une tension est présente dans ton corps par exemple). Ce sont des moments où il faut :

  • Dialoguer avec le praticien
  • Et écouter son corps.

En ce sens, il y a un toujours un entretien avant la séance pour savoir comment on se sent, si on a des douleurs et aussi des questions.

Attention : la pratique du shiatsu ne doit pas nous dispenser de consulter un médecin lorsque cela est nécessaire et ne remplace pas celui-ci. Un bon praticien vous demandera d’ailleurs toujours si vous avez consulté un médecin en amont et vous renverra vers celui-ci s’il constate quelque chose d’anormal.

Donc ça y est, je me lance dans ce test ! À mi-parcours je te ferai un retour puis au bout des 4 mois.

Si vous avez des questions, posez-les en commentaire. Je pourrais y répondre par exemple sur les prochains articles !

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Bernard 22 septembre 2018 at 20 h 07 min

    Laura,
    Tu appelles pour le shiatsu et ce que celà peut t’aider pour garder la forme de la façon la plus naturelle qui soit. Je t’appelle aussi au secours quand mon site fait des siennes et que je suis perdu devant les grands mystères du web.
    Nos échanges de compétences donnent un vrai sens au concept d’Economie Sociale et Solidaire dans lequel nous baignons au sein des coopératives Antigone et Artenreel.
    Merci pour cette complicité professionnelle vers un monde au service de l’humain.

    • Reply Laura 26 septembre 2018 at 14 h 48 min

      En fait, nous sommes carrément la best team, n’est-ce pas Bernard ? 😀

  • Reply sophie 26 septembre 2018 at 10 h 03 min

    Bravo pour ce partage d’humanité et je garde les coordonnées de Bernard…
    Bonne suite
    Amitiés

    • Reply Laura 26 septembre 2018 at 14 h 47 min

      Merci Sophie pour ce gentil commentaire ! N’hésite pas à lire les prochains articles sur le Shiatsu… et à en profiter toi-même si tu peux ! 😉

    Leave a Reply