Explorer

Tokyo en 10 quartiers… et autant d’histoires [part. 1]

24 avril 2018

Tokyo a été notre ville préférée. Ceci n’est pas forcément anodin car elle a été la première que nous avons visitée mais également la plus riche en contrastes.

L’histoire de Tokyo pour les nuls

La première capitale du Japon était à Nara. Elle s’est ensuite déplacée à Kyoto puis, à la suite de nombreux jeux politiques (enfin surtout au boulot du shogun Tokugawa Ieyasu) et catastrophe naturelle, à Edo (XVIIe siècle) devenu enfin Tokyo (XIXe siècle). C’est donc une capitale qui a gagné sa place !

Aujourd’hui c’est la plus grande ville du Japon avec plus de 13 622 167 habitants intra-muros et 42 794 714 dans l’agglomération. Pour te donner un élément de comparaison en France on est actuellement 67 186 640 (source Wikipédia) …

Bref j’arrête là l’étalage de chiffres et de dates. Parmi les quartiers que nous avons eu plaisir à visiter (plus ou moins longtemps), il y avait :

Ueno

C’est le premier quartier qu’on a visité. Normal c’est celui où l’on logeait ! Dès le premier soir nous avons fait un tour dans le parc de Ueno afin de profiter des cerisiers en fleurs. Nous avons eu le plaisir de tomber en plein Hanami ce qui méritera un article.

Shinjuku

Shinjuku est un centre d’affaires. Nous y avons fait un rapide crochet pour nous imprégner de l’ambiance radicalement différente. Les gens sont là pour bosser et ça se voit !

Yoyogi / Harajuku

C’était notre premier jour de visite et nous avons donc été accompagné par Amandine de l’agence Big Holiday. Nous avons été fascinés par le contraste entre la rue Takeshita Street, remplie de magasins colorés de stands de crêpes et de barbapapa de toutes les couleurs, et le parc Yoyogi véritable poumon de fraîcheur et de calme. Nous avons visité le sanctuaire Meiji Jingu et même pu assister à la procession de mariés.

Shibuya

Shibuya est clairement un quartier pour faire du shopping et où l’on retrouve tout ce qui a trait à la mode, la culture pop japonaise, etc. Il y a énormément de touristes (et de monde, de manière générale). C’était un quartier étouffant et passer le fameux carrefour de Shibuya – où l’on trouve la statue de Hachiko, le célèbre chient – a été une véritable épreuve en soi (pour se rendre vraiment compte il faudra que j’en fasse une vidéo mais si tu as suivi ma story sur Instagram, tu sais ><).

Tsukiji

Dans le quartier de Tsukiji, nous voulions visiter le plus grand marché au poisson du Japon mais aussi :

  • Goûter les sashimis les plus frais qu’on ait jamais mangé (directement du poisson à l’assiette franchement il n’y a aucune comparaison possible).
  • Vérifier ce qui se disait : que rien ne sent le poisson. Et c’est vrai !! Tu ne sentiras aucune odeur à part celle du stand de fraises à l’entrée du marché.

Pour la petite anecdote, de manière générale, Tokyo ne sent rien. En tout cas aucune mauvaise odeur propre aux villes. Ce qui te permet d’apprécier 10 fois plus la bonne odeur de nourriture qui sort des restaurants… je crois que j’ai pris 3 kilos pendant ce séjour…

Ce n’est pas un quartier mais nous avons également eu le plaisir de visiter le musée Ghibli (si tu as lu mon 1er article sur le sujet, tu sais que j’avais hâte). Nous en avons profité pour nous promener dans le parc Inokashira. Un réel bonheur qui méritera également un article complet.

 

Grosso modo, visiter Tokyo de manière exhaustive demanderait un bon mois… Ce qui nous a donc manqué c’est du temps et un peu les pieds aussi (je t’assure qu’à faire 15 km par jour on a eu très mal, malgré les meilleures chaussures du monde). Le décalage horaire nous a aussi un peu fichu dedans les deux premiers jours. C’est pour ça qu’on a été très content de repasser par Tokyo à la fin du voyage !

Je suis aussi très contente car j’avais écris un article sur les « 10 choses à faire à Tokyo dès l’arrivé » et je les ai toutes faites. Youpi !

Tokyo, ce n’est pas fini ! À bientôt pour la suite de cet article et les autres quartiers de la ville !

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply